Nos articles découverte du chemin de Compostelle

Niché au fond d’un canyon de 300 m de profondeur dans les gorges de la Vis, le cirque de Navacelles est une oasis de verdure et de biodiversité dans l’univers austère des Causses.
Cordes-sur-Ciel a été membre du club des plus beaux villages de France puis élu village préféré des Français en 2014. Autant de titres qui valent une halte et un détour, sur la voie de Conques à Toulouse...
Difficile, parfois, de se préparer pour randonner sur les chemins de Compostelle. Entre l’itinéraire, le sac, les étapes et les hébergements, on peut oublier certaines choses. Voici une liste (non-exhaustive) de conseils à garder en tête pour marcher sereinement sur le chemin.
Seconde partie de notre reportage de Conques à Toulouse. Après l'étape de Villefranche-de-Rouergue, suivons le chemin de Compostelle le long de la rivière Tarn, depuis Najac jusqu'à Toulouse, en passant par Rabastens.
Le chemin de Conques à Toulouses est une variante fréquentée dès le XIIIe siècle, à travers l'Aveyron, le Tarn et le Tarn-et-Garonne, qui relie la voie du Puy à la voie d'Arles. Riche en patrimoine jacquaire, cet itinéraire chemine entre bastides et vignes.
Aurélie et Laurent ont cheminé jusqu'à Compostelle avec leurs deux enfants, Eva 4 ans et Maxime 2 ans. Une expérience incroyable. Leur témoigne et leurs conseils pour partir randonner sur les chemins de Compostelle en famille.
Ancienne voie de transhumance, la "grande draille d'Aubrac" devient dès le Xe siècle le chemin de Saint-Guilhe, long de 240 km. En quelques pas, petit guide illustré des plus belles étapes de cette pépite de l'itinérance.
La célèbre voie du Puy-en-Velay est la plus empruntée par les pèlerins vers Saint-Jacques de Compostelle. La rencontre et l'échange font partie de l'itinérance. Portraits de marcheurs rencontrés au fil de notre marche.
Seconde partie de la via Podiensis, le plus fréquenté des chemins de Saint-Jacques en France. Depuis l'Aubrac jusqu'à Conques, itinéraire sur les chemins de Compostelle.
La via Podiensis demeure le plus fréquenté des chemins de Saint-Jacques en France, empruntée chaque année par 30 000 jacquets, du printemps à l’automne. Cette « voie royale » part du Puy-en-Velay et rejoint le Camino Francés en Espagne.

Pages