Ici prend naissance la Via Podiensis, grande route du pèlerinage de St Jacques de Compostelle

Delphine, stagiaire de l’équipe Via Compostela est partie pour sa première randonnée avec un guide du Puy à Aumont-Aubrac. Elle nous fait partager son expérience vers Compostelle.

Tous les matins nous prenons le chemin, tous les matins nous allons plus loin… !

« Une grande première ! Me voilà partie en tête, équipée comme si j’avais fait cela toute ma vie, direction Aumont-Aubrac, à environ 90 kilomètres de mon point de départ, le Puy en Velay.

Jeunes et retraités, hommes et femmes, auvergnats, bretons et parisiens, voilà un groupe éclectique avec le goût du bon vivre en point commun. L’angoisse de ne connaitre personne s’atténuera bien vite, dès la première veillée avec quelques mots échangés autour d’un bon verre de vin !

On s’émerveillait devant une jument et son poulain dans un décor unique et verdoyant, décor propice à la photographie, propice à la peinture. C’était, d’ailleurs, la passion de certains d’entre nous ! 

Concentrés dans l’épreuve, nous avancions tantôt têtes baissées tantôt le nez au vent dans un paysage splendide. Je me rappelle de ce chemin, bordé d’une barrière, d’arbres et de rochers, de l’autre côté un champ de genêts et un ciel mitigé avec des nuages quelque peu orageux. Imaginez ces couleurs, ce vert, ce jaune vif spécifique aux genêts, ce gros nuage bleu foncé et ce rayon de soleil… à décrire et à imaginer telle l’œuvre d’un grand peintre.

 

Nature, culture, architecture, ces mot riment, chantent d’eux même, comme s’ils étaient indissociables. Le chemin de Saint Jacques nous offre tout ce que l’homme a besoin pour s’émerveiller le temps d’un instant, contempler, s’oxygéner, se retrouver… On dit du chemin, qu’on en revient changé… D’église en église, chacune avec leur personnalité, leur clocher, leur structure, leur histoire, un plaisir de les voir sur notre chemin. Plaisir des yeux, plaisir des pèlerins, moment de fraîcheur, moment de recueil…

 

Les gourmands seront ravis par les liqueurs, confitures, tartes et gâteaux maison, fromages locaux, aligot, verveine et lentilles du Puy… Je n’oublie pas non plus ces hébergements à l’ambiance exceptionnelle où parfois nous étions accueillis en chanson. Nous avions le temps de notre douche pour apprendre ces quelques vers afin de les réciter sur un air de guitare ! Superbe… Ambiance et bonne entente étaient encore au rendez-vous pour cette soirée !

 

Une randonnée marquante sur le thème de la convivialité, de la culture et des bons moments partagés. Un agréable souvenir, comme si sur le chemin de Saint Jacques, le hasard n’existait pas. C’était écrit que je devais partir sur ce tronçon, sur cette période, avec ce soleil, avec ces randonneurs… »

        

1ère expérience du Saint Jacques !!

Diaporama du séjour

PARTAGEZ CET ARTICLE :