Vidéo : " La conversation "

J2 11/05 – Ronceveau / Pamplona - 90 km

Immersion : premier défi dans le Défi : pour franchir le col des Pyrénées, l’équipe passe de 200m à 1400m de dénivelé en 15 km ! Le changement de langue et d’atmosphère (4) est accompagné par de superbes paysages (5).
 
Les rues de Pampelune le samedi soir
(4) les rues de Pampelune
un samedi soir
La fameuse coquille qui balise tout le chemin
(5) la fameuse coquille qui
balise tout le chemin
 

J4 13/05 – Logroño / Belorado - 80 km

Rencontre : la Sierra de la Demanda, site naturel protégé de la cordillère ibérique, sert aujourd’hui de toile de fond à nos cyclistes (9). Cette étape est exceptionnelle : on y croise tour à tour des cigognes, des vignobles et des champs de blés en roulant sur de bons chemins menant à des villages au patrimoine extraordinaire (10). Une belle rencontre attend l’équipe à Najera, puisqu’ils y croisent des randonneurs clermontois et parmi eux… Bernard Lefils, le dernier président de l’association Chamina !

Sierra de la Demanda
(9) Sierra de la Demanda

 
Chapelle abatiale de la cathédrale de Santo
(10) Chapelle abbiatiale de la
cathédrale de Santo

 

> Voir le diaporama complet du jour 4

 

J6 15/05 – Fromista / Mansilla de la Mulas - 95 km

Amitié : après la réparation d’un petit souci technique sur le vélo de Lionel (14), la pluie accompagne l’équipe sur un petit bout de chemin. Cette halte permet d’expérimenter les belles rencontres pour lesquelles le chemin est si célèbre (15). Dans cette région à l’architecture de brique et pisé, les paysages et le patrimoine livrent une bataille orgueilleuse pour la plus grande joie du pèlerin. 

Lionel et son vélo
(14) Lionel et son vélo
Nous avons rencontré pas mal de cyclistes !
(15) Nous avons rencontré
pas mal de cyclistes !

> Voir le diaporama complet du jour 6

 

J8 17/05 – Rabanal Del Camino / O Cebreiro - 95 km

Imprévu : en attaquant cette étape, Lionel et Didier s’attendent un peu à ce que le terme défi prenne enfin tout son sens - on passe de 1100 à 1400 m en très peu de temps après tout. Les bruyères en fleurs n’éveillent pas leur méfiance (19) et les randonneurs se retrouvent bientôt dans une atmosphère de 17 décembre, et non pas de 17 mai (20) !
Astuce Via Compostela : partez équipé pour tous les temps, même en été !

Bruyères en fleurs entre Rabal et Cebreiro
(19) Bruyères en fleur
entre Rabal et Cebreiro
La neige un 17 mai
(20) La neige un 17 mai ! 

> Voir le diaporama complet du jour 8

 

J1 10/05 – Clermont-Ferrand / Saint Jean Pied de Port / Ronceveau

Effervescence (1) : l’équipe du Défi Via Compostela rallie Saint Jean Pied de Port depuis Clermont-Ferrand en voiture de location : 6 heures dédiées à l’excitation du départ ! Magnifique accueil du pays basque avec son architecture harmonieuse (2), ses savoureux produits locaux et ses paysages à couper le souffle. Le passeport de pèlerin est présenté et tamponné à chaque étape du Chemin de St Jacques, vous certifiant ainsi « pèlerin bonafide ». Les bénévoles qui renseignent, assistent les pèlerins et tamponnent leurs passeports(3) doivent avoir fini le chemin et obtenu le diplôme délivré à Saint Jacques de Compostelle à tout pèlerin ayant parcouru au moins 100 km à pied ou 200 km à vélo.

Parcours du défi Via Compostela en bleu
(1) le parcours du Défi
Via Compostela en bleu
rue de la Citadelle à Saint-Jean-Pied-de-Port
(2) rue de la Citadelle à
Saint-Jean-Pied-de-Port 
Chaque crédential est unique.
(3) chaque crédential est unique. 

 

J3 12/05 – Pamplona / Logroño - 100 km

Sérénité : en quittant Pamplona et en commençant l’ascension de la sierra del Perdon (Montagnes du Pardon), l’équipe est accueillie par le premier parc à éoliennes de Navarre (6) et le monument aux pèlerins de l’Alto del Perdon (7). Ces personnages en fer forgé de plusieurs mètres de haut représentant une colonie de pèlerins et d’animaux illustrent une célèbre légende locale : après cette ascension, tous vos péchés seront pardonnés et votre santé spirituelle assurée jusqu'à Saint-Jacques. De quoi rouler serein… (8) !

Le parc d'éoliennes du pardon
(6) le parc d'éoliennes du pardon
Monument aux pélerins de l'alto del Perdon
(7) monument aux pélerins de 
l'alto del Perdon
Entre Pampelona et Logrono
(8) Entre Pampelona et Logrono

> Voir le diaporama complet du jour 3

 

J5 14/05 – Belorado / Fromista - 120 km

Emotion : on roule aujourd'hui paisiblement de villages en petits bourgs (11) dans une région très rurale. L’esprit détendu et champêtre de la première moitié de cette étape ne prépare cependant pas à l’émotion provoquée par la somptueuse cathédrale de Burgos. Arrivée à Fromista par le Canal de Castille.

entre Belorado et Formista
(11) Entre Belorado et Formista
 
la cathédrale de Burgos
(12) La cathédrale de Burgos
 
le canal de Castille
(13) Le canal de Castille
 

> Voir le diaporama complet du jour 5

 

J7 16/05 – Mansilla de la Mulas / Rabanal Del Camino - 90 km

Réconfort : le chemin de Saint Jacques est un parcours authentique. L’itinéraire, en suivant le tracé originel emprunté par les pèlerins, ne dispense pas les randonneurs des évolutions urbaines du  paysage, et donc de portions moins agréables que d’autres (16). De surcroît, le temps froid et humide de cette journée incite nos cyclistes à renouer avec leur amour pour les réconfortantes spécialités locales (17). Mais de belles surprises ponctuent également cette étape (18).

Ouvrage aménagé pour passer l'autoroute
(16) Ouvrage aménagé pour
passer l'autortoute

 
la Sopa de trucha
(17) La "sopa de trucha"
 
le palais Gaudi
(18) le palais Gaudi
 

> Voir le diaporama complet du jour 7

 

J9 18/05 – O Cebreiro / Palas de Rei - 95 km

Expérience : départ d’O Cebreiro sous 15 cm de neige. Cette matinée se déroulera sous le signe de l’expérimentation : sous-équipés pour ce climat hivernal, Didier et Lionel se bricolent rapidement des sur-chaussures et des sur-gants… avec des sacs plastiques. Résultat : un peu mouillés mais vite séchés et réchauffés ! Arrivée en Galice sous de bien meilleurs auspices.

départ d'O Cebreiro
(21) Départ d'O Cebreiro
Au déjeuner un Caldo Gallego
(22) Au déjeuner,
un "Caldo Gallego"
Arrivée en Gallice
(23) Arrivée en Galice

> Voir le diaporama complet du jour 9

 

(24) On touche au but

     (27) La Compostela

J10 19/05 – Palas de Rei / Santiago de Compostela - 75 km

Aboutissement : les indices convergent : Santiago n’est plus très loin (24). Traversée de la belle campagne verte de Galice, terre d’accueil et de traditions(25). L’énergie de la spiritualité est de plus en plus présente et l’arrivée à Santiago, et en particulier devant la cathédrale, est vécue comme une apothéose (26). Obtention du diplôme tant convoité (27). Défi relevé !
 
La Galice, terre d'accueil et de tradition
(25) La Galice, terre d'accueil
et de traditions

 
La cathédrale Santiago de Compostelle
(26) la cathédrale Santiago
de Compostelle


 
Obtention du diplôme tant convoité !
(27) Obtention du diplôme
tant convoité

 

> Voir le diaporama complet du dernier jour