La ville du Puy-en-Velay est connue pour être considérée comme le point de départ du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en France, chemin qui est très présent dans la ville à travers de multiples aspects : de nombreux clins d'oeil dans les rues (coquilles, statuettes...), des boutiques diverses et associations jacquaires.

Trois monuments sont incontournables au Puy-en-Velay et symbolisent particulièrement cet attachement entre la ville et le pèlerinage de Compostelle : la statue Notre-Dame de France, la chapelle d'Aiguilhe et la cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation. Il serait néanmoins dommage de ne s'intéresser qu'à ces monuments, tant la ville du Puy-en-Velay regorge de trésors et de secrets qu'il faut découvrir avant de prendre le chemin.

Rencontre avec les artisans de la ville du Puy-en-Velay

On peut croiser de nombreux artisans dans la ville : sculpteurs, peintres, dentelliers... La rencontre avec les dentelliers du Puy est sans doute la plus étonnante ! Cette pratique de la dentelle fait main (au fuseau) est bien spécifique de la ville du Puy-en-Velay. Presque disparue aujourd'hui, elle requiert un véritable habileté de la part de ces quelques artisans. Fiers de leur héritage, ils s'asseyent en devanture de leurs magasins pour faire partager leur histoire et leur savoir-faire.
 
 
La rue Rochetaillade, l'une des belles rues pavées
de la ville du Puy-en-Velay.
La cathédrale Notre-Dame de l'Annonciation au Puy-en-Velay
 La cathédrale Notre-Dame
de l'Annonciation
La descente de l'avenue de la cathédrale, point de départ du chemin
A la sortie de la cathédrale, le point de départ du chemin


La rue des Farges et ses statuettes
La rue des Farges et ses statuettes dans les façades des maisons
Statue Saint Jacques de Compostelle dans la cathédrale du Puy-en-Velay
Statue de Saint Jacques dans la nef de la cathédrale


Rencontre avec les dentelliers du Puy-en-Velay
Rencontre avec les dentelliers
du Puy-en-Velay
chapelle Saint-Michel d'Aiguilhe au Puy-en-Velay
la chapelle Saint-Michel d'Aiguilhe

La cathédrale, églises et chapelles du Puy-en-Velay

La façade de la cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation est plus qu'imposante. Après avoir monté l'avenue de la cathédrale, il faut gravir les 102 marches pour enfin entrer dans la nef. Une fois à l'intérieur, impossible de passer à coté de la statue Saint-Jacques et de la Vierge Noire du Puy.

Visiter le Puy-en-Velay c'est aussi flâner dans les rues et découvrir de petites églises et chapelles plus intimes : à quelques pas de la chapelle Saint-Michel d'Aiguilhe, la chapelle Saint Clair et la petite place qui accueille une fontaine avec une statue de Saint Michel (au croisement de la rue Crozatier et la rue Saint Michel). La chapelle des Pénitents, située derrière la cathédrale est particulièrement remarquable avec un plafond peint d'une cinquantaine de tableaux d'anges avec la Vierge Marie au centre.


Apprendre à lever la tête

Il existe au Puy-en-Velay une vingtaine de statuettes, principalement de la Vierge Marie et l'enfant, ancrées dans les façades des maisons et bâtisses. Certaines sont faciles à trouver, situées au coeur du centre ville. 

L'une des plus jolies rues pour les contempler est la rue des Farges, située entre la cathédrale et la chapelle d'Aiguilhe. D'autres statuettes sont cachées dans les vieilles ruelles, et il n'y aura d'autre moyen que de les arpenter pour les découvrir, parfois avec surprise. 


Le Puy-en-Velay : entre ruelles du moyen-âge et rues pimpantes et colorées

C'est aussi ce qui caractérise la ville du Puy-en-Velay : les façades des bâtiments, notamment celles de la très connue place du Plot, sont de couleurs ocre et or, ce qui contraste véritablement avec la vieille ville, où l'on retrouve les rues pavées, les anciennes fortifications, les porches et portes abîmés par les années... La Tour Pannessac, vestiges d'une ancienne porte de la ville, est également à ne pas rater.

 

L'appel du chemin... 

Le musée Crozatier, la place du Breuil et sa fontaine, le cloître de la cathédrale... la ville du Puy-en-Velay est constituée d'un patrimoine incroyable ! Au terme d'une visite de quelques heures et après avoir croisé de nombreux pèlerins qui arrivent dans la ville en fin d'après-midi, on ne peut s'empêcher de ressentir "l'appel du chemin" dont parle de nombreux randonneurs. L'impatience se fait sentir : entre soif de découverte et besoin de se sentir en chemin.

Dès lors, il faudra attendre patiemment le lendemain matin avant de débuter son pèlerinage sur la Via Podiensis. Rendez-vous est pris à la cathédrale : la messe est célébrée chaque jour à 7 heures, suivie de la bénédiction des pèlerins devant la statue de Saint Jacques.

 

A découvrir également au Puy-en-Velay :

 

PARTAGEZ CET ARTICLE :