Tout au long du camino Francés en Espagne, les randonneurs apprécieront des produits et des plats régionaux pour reprendre des forces après les kilomètres. Outre la paëlla, les tapas, la tortilla ou encore le chorizo, ce pays est riche en spécialités culinaires à déguster dans les différentes régions traversées par le chemin de Compostelle.

 

Pèlerinage culinaire en Navarre

La province de Navarre, bordée par les Pyrénées, compte parmi ses produits typiques le lait, le fromage, la viande, les châtaignes, les noisettes et les pommes de terre d'Aézcoa. En entrée, les randonneurs auront l’occasion de goûter les asperges de la Ribera, les « pimientos del piquillo » et les artichauts de Tudela. C’est à Pampelune, qu’ils dégusteront l'agneau « al chilindrón », un plat en sauce accompagné de légumes.

 
Spécialités culinaires sur le chemin de Compostelle en Espagne
Tapas galiciennes, servies en accompagnement d'un verre de vin ou de bière
 

Portomarin
Portomarin, dans la province de Lugo

 

Tarte sur le chemin de pèlerinage
La  « tarta de Santiago »

 

Cathédrale Saint Jacques de Compostelle
La Cathédrale Saint Jacques de Compostelle

Pèlerinage culinaire en province de La Rioja

En Rioja, vous goûterez à coup sûr à un délicieux plat en sauce à base de «pochas», gros haricots blancs, ou de «caparrones», petits haricots ronds. Ces haricots, pas tout à fait secs, conservent toute leur saveur et absorbent celles des cailles ou du chorizo qui les accompagnent. Les célèbres vins de La Rioja, fins, aromatiques et équilibrés, viendront compléter ce repas.

 

Pèlerinage culinaire en Castilla y León

Les spécialités de la région de Castille et León sont le cochon de lait et l'agneau rôtis, les soupes à l'ail castillanes et le cocido maragato, pot-au-feu à base de soupe épaisse, de chou, de pois-chiches et de sept viandes. En entrée, la charcuterie mettra les marcheurs en appétit : le botillo, gros saucisson de porc à base d’échine, de travers et de queue de porc, la cecina, viande de vache séchée, le chorizo piquant, ou encore le boudin de Burgos. Pour finir le repas, vous goûterez la leche frita, dessert à base de farine cuite avec du lait et du sucre. Le tout est frit et saupoudrée de sucre glace et de cannelle.

 

Pèlerinage culinaire en Galice

La cuisine galicienne fait la part belle aux fruits de mer, cultivés dans les zones côtières. Le pousse-pied et la coquille Saint-Jacques, symbole de la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle, capitale de la Galice, sont parmi les variétés les plus célèbres de la région.

La pomme de terre est également un aliment de base en Galice. L’appellation spécifique « Patata de Galicia » en garantit la qualité avec une texture compacte, une consistance crémeuse et une saveur naturelle qui leur est propre.

Les tapas galiciennes, également appelées petiscos, sont servies en accompagnement d'un verre de vin ou de bière. Elles regroupent toutes les spécialités de la région : pulpos a feira (poulpes à la galicienne), chorizo au vin blanc, piments de Padron, churrascos (grillades), croquettes au poulet, au jambon, aux fruits de mer ou aux coquilles Saint-Jacques.

La « tarta de Santiago », ou tarte de Saint-Jacques, est un gâteau traditionnel de Galice à base de farine, de sucre, d’œufs, d’amandes pilées et de zeste de citron. Une croix de Saint Jacques est dessinée avec du sucre glace sur le dessus du gâteau. 

 
 
 

 

PARTAGEZ CET ARTICLE :