La lentille du Puy
La ville du Puy-en-Velay se visite pour son patrimoine historique mais aussi pour son terroir. Tous vos sens en seront émerveillés.
 

La lentille verte

La spécialité culinaire régionale est la lentille verte, cultivée en Velay depuis au moins deux mille ans. Le territoire, protégé des courants humides de l'Atlantique par les monts Aubrac, de la Margeride et des Cévennes, lui confère ses spécificités. Elle se distingue notamment par une peau fine, une amande sucrée et une forte teneur en oligo-éléments. Depuis 1996, la lentille verte du Puy fait l'objet d'une Appellation d'Origine Contrôlée aujourd'hui AOP. Le terroir vellave donne naissance à deux autres produits authentiques : liqueur de verveine et fromage aux «  artisons »  le Velay.

 

La dentelle du Puy

Autre élément emblématique de ce territoire : la dentelle du Puy. Jusqu'au XVIème siècle, la dentelle provenait de Gênes et de Venise. À la fin du siècle, elle connut un tel engouement en France qu'il fallut l’importer en grande quantité. Vers 1665, Colbert décide de faire venir de Venise des ouvrières en dentelles pour former des françaises. Il crée la Manufacture Royale des Points de France dont le siège est situé à Paris. Peu à peu, le monopole est imposé et l'importation de dentelles interdite. Sa production se développe dans plusieurs régions de France, dont le Velay. Vers 1860, on comptait en Haute-Loire 130 000 dentellières pour 300 000 habitants ! Après 1900, la dentelle à la main déclina, concurrencée par la mécanisation. L'Atelier Conservatoire National de la Dentelle, créé en 1976, sous tutelle du Ministère de la Culture, maintient les techniques de la dentelle au fuseau et réalise des pièces de prestige, notamment pour la décoration de table et la haute couture.

 

Le jeu du Roi de l’Oiseau

Le jeu du Roi de l’Oiseau est une autre tradition locale remontant à 1524. Il consistait à abattre le Papagaï, le perroquet en vieux français ; mais rassurez-vous, il s’agissait d’un oiseau de chiffon. Le tir de l’Oiseau avait lieu, chaque année, le lundi de Pentecôte. Le vainqueur était proclamé Roi de l’Oiseau pour une année durant laquelle il avait droit de porter l’épée et d’assister aux processions avec rang de consul. Les clefs de la ville lui étaient remises et il était exempté d’impôts. En échange, il offrait à boire au public. Cette coutume se pratiqua jusqu’à la Révolution. Elle reprit de 1920 à 1940 à l’initiative de l’historien vellave Albert Boudon-Lashermes. Depuis 1986, les fêtes du Roi de l’Oiseau ont retrouvé leur faste. Durant une semaine en septembre, archers, artisans, marchands, princes et mercenaires, tous en costumes d’époque, animent les rues et replongent la ville au cœur de la Renaissance.

La 27ème édition des fêtes du Roi de l’Oiseau aura lieu du 12 au 16 septembre 2012.

Cathédrale du Puy en Velay

La dentelle du Puy & le jeu du roi de l'oiseau

 

Ce texte a été écrit en collaboration avec l’office du tourisme du Puy-en-Velay


 

Nos voyages débutant
au Puy-en-Velay

En liberté :

En accompagné : 

 
 

PARTAGEZ CET ARTICLE :