Le pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle est l’occasion de découvrir de nombreuses spécialités gastronomiques françaises. Laissez-vous tenter par les meilleurs produits régionaux après une longue journée de randonnée.

 

Pèlerinage culinaire sur la Route du Puy

Au départ du Puy-en-Velay, vous commencerez votre dégustation par les fameuses lentilles vertes du Puy. Cette spécialité culinaire régionale, produite en Haute-Loire sur les plateaux du Velay, bénéficie d’une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) depuis 1996 et d’une Appellation d’Origine Protégée (AOP) depuis 2008. La lentille verte du Puy se distingue notamment par une peau fine, une amande sucrée et une forte teneur en oligo-éléments.
 
Le territoire vellave donne également naissance à la liqueur de Verveine. Cette liqueur, à déguster en digestif et avec modération, est produite à partir de la distillation de feuilles de verveine. Ce mélange est agrémenté de plantes aromatiques et d'épices.
 
Une fois arrivé en Aubrac, il sera temps
pour vous de goûter à l'aligot.

 
 
 
 
 

 



 
 

Une fois arrivé dans l’Aubrac, il sera temps pour vous de goûter à l’aligot. Cette savoureuse spécialité locale, à la texture très élastique, est à base de tome fraîche fondue et de purée de pommes de terre. L’aligot se déguste la plupart du temps accompagné de saucisse grillée ou d’une pièce de bœuf.

 
Le Sud-ouest, région particulièrement riche en spécialités gastronomiques, sera également l’occasion pour les randonneurs de déguster de bons repas : foie gras de canard ou d’oie, truffes, cassoulet, confit ou magret de canard, cannelés bordelais…
 

Pèlerinage culinaire sur la Via Arverna

L’Auvergne est renommée pour ces célèbres fromages, Fourme d’Ambert, Bleu d’Auvergne, Saint-nectaire, Cantal et Salers, mais également pour ces salaisons, le jambon et la saucisse sèche. Parmi les spécialités typiquement auvergnates, les marcheurs goûteront à coup sûr à la truffade. Ce plat est préparé à base de cantal et de pommes de terre, auxquels on peut incorporer des lardons rissolés ou un peu d’ail haché. Le pounti, autre spécialité locale, est un plat unique contenant de la viande (jambon cuit ou lard), des légumes (bettes ou épinards) et des fruits tels des pruneaux.
 

Pèlerinage culinaire sur le Chemin d’Arles

Ce chemin débute en terre camarguaise, l’occasion pour vous de déguster les spécialités du sud de la France : olives noires et vertes, tapenade, anchoïade et saucisson d’Arles. Le repas pourra de poursuivre d’une gardianne de taureau accompagnée de riz de Camargue ou d’aïoli. Pour finir, les randonneurs goûteront au fromage de chèvre à l'huile d'olive, et termineront le repas avec des fruits de saison.
 

Pèlerinage culinaire sur le Chemin de Cluny

De Vézelay à Cluny, en passant par Autun et Beaune, les spécialités bourguignonnes sont nombreuses. A l’apéritif, les marcheurs goûteront aux gougères, petits choux salés, et à la charcuterie fine, jambon persillé, saucissons et terrines. Le repas se poursuivra d’un bœuf bourguignon, d’œufs en meurette ou encore d’un coq au vin. Et pour finir, un plateau de fromage composé d’Epoisses, de Chaource, de Saint-Florentin et de fromages de chèvre vous sera servi, accompagné de pain d’épices au miel du Morvan.
 
En continuant le chemin de Cluny vers le département de la Loire, les randonneurs dégusteront l’andouille de Charlieu, la fourme de Montbrison ou encore la Praluline, brioche aux pralines spécialité de Roanne.
 

PARTAGEZ CET ARTICLE :