Bien choisir ses chaussures


Quelle taille ?

On conseille généralement de choisir sa chaussure une demie taille au-dessus de sa pointure habituelle, voire une taille pour les tiges hautes. Plusieurs raisons à cela : le gonflement du pied au fur et à mesure de la marche, la chaussette de randonnée plus épaisse qu'une chaussette classique, et un plus grand confort. Un pied compressé entrainera de douloureuses blessures… Attention toutefois à ce qu'elles ne soient pas non plus trop grandes : un pied qui "flotte" est une promesse d'ampoules ! Accordez une attention toute particulière au confort : il est primordial. S'il existe plusieurs types de chaussures de randonnée, il y a également plusieurs formes de pieds ! Une chaussure confortable pour un ami ne le sera pas forcément pour vous. Une chaussure qui appuie trop fort à un point précis du pied à l'essayage a de fortes chances de continuer à vous blesser par la suite. Testez le laçage et marchez dans le magasin, idéalement sur une surface dure pour tester l'amorti.
Le conseil Via Compostela : achetez vos chaussures en magasin pour pouvoir les tester, idéalement en fin de journée et après avoir marché.
 

Basses ou hautes ?

L'éternelle question ! Pour la plupart des chemins, il est inutile d'opter pour des tiges hautes, surtout si vous choisissez le port du sac. Selon les terrains et la fragilité de vos chevilles, optez plutôt pour des chaussures moyennes à tiges souples (tiges MID) ou chaussures basses, voire des chaussures de trail suffises. Rappelons que certains marcheurs font le chemin en sandales !
Le conseil Via Compostela : si les sandales ne sont pas adaptées à tous les terrains, elles vous seront en revanche bien agréables le soir après une longue journée de marche… À glisser dans votre sac !
 

Gore-tex ou pas Gore-tex ?

Certains ne jurent que par cette fameuse membrane imperméable… Mais tout dépend du chemin que l'on fait et de la période à laquelle on part. Si le Gore Tex est bien utile dans la plupart des cas face à la rosée du matin ou aux giboulées printanières, il vous rendra la marche insupportable par temps chaud… Sur le Camino Francés en été, oubliez la doublure sous peine de littéralement "cuire" dans vos chaussures.
Le conseil Via Compostela : si vous optez pour l’option sans doublure, pensez à imperméabiliser vos chaussures avant votre départ, ou choisissez un modèle « aéré » à séchage rapide.
 

Les indésirables du chemin : haro sur les ampoules !

Difficile de ne pas en parler, tant les ampoules font partie du folklore du chemin : chaque pèlerin que vous croiserez à son astuce pour (tenter de) les éviter. Principaux responsables : les frottements du pied dans la chaussure et la chaleur et l’humidité qui assouplissent la peau. Quelques conseils donc, pour vous éviter de douloureuses déconvenues :

  • Cassez vos chaussures avant le départ et lacez-les correctement.
  • Choisissez des chaussettes spécialisées de randonnée en micro-fibres et évitez les chaussettes en coton.
  • Laissez respirer vos pieds, en ôtant chaussures et chaussettes, le soir, voire dans la journée par temps chaud.
  • Appliquez plusieurs jours avant le départ une crème anti-frottement pour préparer les pieds et protéger la peau. Une astuce testée et approuvée par notre conceptrice de séjours Via Compostela !

 

À VOIR ÉGALEMENT

 

PARTAGEZ CET ARTICLE :